Ière Journée des Unix et du Logiciel Libres à Strasbourg


La première journée des Unix et du Logiciel Libres (JULL) a eu lieu à Strasbourg le 28 mai 1998 dernier à l'initiative du jeune groupe d'utilisateurs de Linux (LUG) de Strasbourg. Neuf heures durant, une douzaine de machines (SPARC, Alpha, Macintosh et PC) ont été exposées pour montrer le logiciel libre et Linux en particulier à l'ensemble des Strasbourgeois. Parmi les participants et promoteurs de cette fete du logiciel libre, le LUG de Strasbourg tient à remercier tout particulièrement GETEK, Alcove, ABC, SuSE, Ikarios, Les logiciels du soleil, CILEC, les éditions O'Reilly ainsi que l'INRIA et l'Université Louis Pasteur pour avoir facilité ou pris part à cette journée grand public.

Pas moins de 500 visiteurs ont fréquenté l'unique salle d'exposition au 15e étage de l'Institut de Chimie pour découvrir, tester ou s'informer sur l'informatique libre, son intégration avec l'existant, ses solutions matérielles et logicielles. De nombreux retours positifs ont été obtenus suite à cette journée, en dépit d'un certain retard dans les annonces et les invitations à participer à cette journée et malgré la concurrence de la journée “e-Business” organisée le meme jour par IBM au Palais des Congrès de Strasbourg.

Quelques invités ont aussi marqué la journée par leur présence : dans le désordre, Benjamin Herrenschmidt, Olivier Gutknecht, Jean-Charles Delepine, Stéphane Bortzmeyer. L'occasion a été donnée au groupe d'utilisateurs Linux de Strasbourg d'établir des contacts avec des responsables informatiques, des enseignants, des chercheurs universitaires et industriels et de mesurer l'impact du logiciel libre et de Linux dans la communauté des utilisateurs informatiques de Strasbourg et sa région. Plusieurs conséquences directes de cette journée sont apparues rapidement, entre autre, la nécessité d'organiser d'autres manifestations autour du logiciel libre, le besoin d'entraide (le LUG se propose d'etre le catalyseur de cet esprit de coopération entre utilisateurs de Linux) et une structuration du groupe et de ses activités. Il est manifeste aussi que le groupe local de promotion du “libre” nécessite un soutien et du matériel afin de disposer d'une base logistique dans son travail de vulgarisation, de démocratisation et d'information sur le logiciel libre.

Les enjeux qu'a révélé cette journée de présentation sont fondamentaux et dépassent le cadre d'un usage dit “alternatif” du logiciel libre tel qu'il est couramment décrit. La banalisation de Linux et la puissance qu'offre le logiciel libre pour un investissement raisonnable sont des atouts. La JULL a surpris par le début de réponse qu'elle a proposé, il ne s'agit à l'évidence que d'une première étape dans la promotion et la dispersion du logiciel libre.

Affiche : jpeg, Postscript


LUG de Strasbourg - Flammekueche Connection

Dernière modification: 01/06/1999 09:10