Netiquette

du bon usage des listes de diffusion

Cette page contient des évidences, mais nul n'est à l'abri d'une erreur, particulièrement s'il vient de découvrir Internet. Les conseils qui suivent sont globalement valables pour toutes les listes de diffusion, en particulier celles du LUG.

Tout d'abord, il est conseillé de se présenter quand on poste pour la première fois dans la liste. Indiquez simplement votre parcours professionnel ou universitaire, vos compétences, comment vous avez découvert Linux… C'est nettement plus convivial quand on sait à qui on s'adresse.

De plus, quand on débarque dans une discussion en cours, il vaut mieux écouter un peu avant de s'exprimer. Comme partout, ne vous sentez pas obligé(e) de poster dès que vous vous inscrivez. Prenez la température de la liste, imprégnez-vous de l'ambiance, avant d'y écrire. Vous risquez sinon de lancer un grand dèbat sur le sujet qui vient d'être traité en détail juste avant votre arrivée.

Sachez aussi que tout le monde n'a pas une liaison permanente, ni même un accès à haut débit. Certains abonnés se connectent par minitel. Afin de permettre à tous de communiquer dans de bonnes conditions, il vaut donc mieux limiter la taille des messages. Les fichiers binaires sont à proscrire absolument, de même que les messages en HTML. Le seul format accepté est l'iso-8859-xx (et sans doute un jour, l'UTF-8). Si vous avez besoin de rendre public un document important, inutile de le poster intégralement dans la liste. Il est fort probable qu'il n'intéresse qu'une partie des abonnés, et qu'il soit pénible à télécharger pour les autres. La bonne solution : mettre le document en question sur un site Web, et donner l'URL dans la liste.

Dans le même ordre d'idée, il n'est pas utile d'encombrer la liste en citant intégralement le message auquel on répond. Il vaut mieux sélectionner les passages les plus significatifs et éliminer les autres, en intercalant son propre texte, de sorte que la réponse suive le texte original. En aucun cas il ne faut laisser les citations groupées à la fin du courrier, ça ne sert à rien.

Enfin, même si la liste réunit des gens qui peuvent penser comme vous sur certains sujets, ce n'est pas une raison pour aborder n'importe quel sujet. En particulier, les listes consacrées à Linux ne doivent pas servir à critiquer d'autres systèmes d'exploitation… Il y a la liste bruit pour les discussions non-constructives.

Un dernier mot, enfin : l'immense majorité des abonnés ne croit pas dans la sorcellerie. Il est donc strictement inutile d'y poster des articles débiles qui promettent la malchance à ceux qui ne l'envoient pas à cinq personnes. De même, les lettres-chaînes ne fonctionnent pas, et par conséquent, les membres des listes ne souhaitent pas qu'on leur propose d'envoyer cinq dollars aux boîtes postales indiquées dans le corps du message. De plus, les pétitions pour la paix, Altern, la baisse du coût du téléphone sont certainement des causes supérieures pour vous, mais si elles n'ont aucun rapport avec le theme de la liste, elles n'ont rien à faire sur la liste. Songez que si chacun postait des messages au sujet de ce qu'il considère comme susceptible d'intéresser tout le monde, la liste deviendrait illisible : « Tiens, le prix des nouilles baisse, les linuxiens mangent certainement des nouilles, je vais en parler sur la liste… » Au bout d'un certain temps, lesdits linuxiens sont partis, pour chercher un endroit où parler de Linux. Le bon fonctionnement des listes repose sur ces règles essentielles. Nous comptons tous sur vous pour avoir à coeur de les respecter.

2005/12/17 22:09

Dernière modification: 10/10/2008 11:47